Vigilance météorologique
Vigilance crues nationale
Stations météo en direct 24/7 | Olivet & Orléans-la-Source > Bellegarde > Montargis > Courtenay
Aller au contenu

L'inversion thermique en hiver : en quoi consiste ce phénomène météo assez fréquent ?

Météo 45
Publié par Aline Timbert dans Météorologie · 5 Décembre 2022
Lorsque l'on s'intéresse à la météorologie, il n'est pas rare d'entendre parler d'inversion de température (ou inversion thermique) pendant l'automne et l'hiver. Cependant, on ne connaît pas forcément les causes de ce phénomène, maintes fois évoqué dans les bulletins météo, qui se produit lors de conditions anticycloniques et de stabilité atmosphérique.

L'anticyclone d'hiver propice à une inversion thermique, un air plus doux en altitude qu'en basse couche
En fait, les experts évoquent une inversion de température quand une couche d'air froid, plus dense et plus lourd, se plaque en basse altitude, alors que l'air chaud se trouve piégé plus haut (à 1500 m).

On entend alors souvent parler de "couvercle" pour définir ce cas de figure. Dans les faits, les mouvements ascendants de l'air ne peuvent pas se concrétiser. Pendant l'hiver, lorsque le mercure dégringole, le rayonnement solaire parvient à réchauffer le sol pendant le jour. Cependant, la situation s'inverse la nuit quand le ciel est dégagé. Dès lors, le sol se refroidit plus vite et cette couche demeure bloquée en particulier si le vent est absent.

Brouillard d'hiver

Par ailleurs, les journées marquées par une inversion de température se caractérisent par un ciel plombé. Souvent, la brume ou encore du brouillard de rayonnement se forment dans l'air froid qui se plaque au sol.

Les hautes pressions hivernales induisent une inversion de température et par conséquent les mouvements verticaux d'air sont quasi inexistants, tandis que l'absence de vent ne permet pas les déplacements horizontaux. Cet effet de masse d'air froid coincée sous une masse d'air plus chaud peut se manifester pendant quelques heures ou plusieurs jours, et peut même perdurer des semaines.

L'inversion thermique a pour spécificité d’immobiliser une couche d’air froid en dessous d'une couche d'air chaud. Dès lors, ce contexte particulier peut donc créer des situations insolites. Eh oui, vous pouvez avoir plus de douceur en haute montagne qu'en plaine malgré l'altitude. Une situation curieuse puisque normalement la température chute de 0,6°C par palier de 100 mètres.

Inversion de température dans une vallée

Ainsi, les villes, localisées dans une vallée et enveloppées de montagnes, sont principalement confrontées aux couches d'inversion. En fait, on a clairement l'impression que les particules fines et les émanations ne parviennent pas à se disperser, et qu'elles restent stagnantes, ce qui est très désagréable. Or, c'est précisément ce qui se produit concrètement puisque les échanges verticaux sont paralysés.

Le smog hivernal, une qualité de l'air détériorée quand le froid est plaqué au sol
Un phénomène de smog (un anglicisme né de la contraction des mots "smoke" et "fog", à savoir "fumée" et "brouillard) se produit. Ce dernier est lié à une forte concentration de particules polluantes dans l'air.

Smog en ville
Une situation qui accentue, par conséquent, les pics de pollution notamment dans les grandes agglomérations soumises aux activités industrielles et au trafic routier. En effet, la couche d'inversion joue un rôle de strate isolante, ce qui empêche la montée des gaz d'échappement ou encore des fumées de cheminées.

Lors de ces journées, la qualité de l'air est très souvent mauvaise, et les sorties en extérieur peuvent devenir gênantes pour les personnes qui souffrent en particulier de problèmes respiratoires ou cardiaques. De fait, il est même déconseillé aux sportifs de faire de l'exercice en plein air pour ne pas mettre leur santé en danger.

Les courants verticaux et horizontaux se rétablissent lorsque le temps change, lorsque la pression atmosphérique baisse. Dès lors les couches d'air sont à nouveau balayées. On assiste à un déblocage et les nappes de polluants dans l'air peuvent enfin se dissiper pour laisser place à un air plus respirable.

Alors, quand on vous parle d'inversion de température, adoptez de bons réflexes. En effet, évitez les feux de cheminée de confort et laissez autant que possible votre voiture au garage, cela réduira la pollution de l'air et de fait ce smog franchement déplaisant !


4.8 / 5
29 critiques
25
3
1
0
0
Insérez votre note :
Retourner au contenu