Vigilance météorologique
Vigilance crues nationale
Stations météo en direct 24/7
> Olivet & Orléans-la-Source
> Montargis
> Courtenay
Aller au contenu

Courant-jet (jet stream)

Météorologie > Vent
Le courant-jet, aussi désigné "jet stream" en anglais, représente un tube de vents particulièrement puissant. On trouve les courants-jets à proximité de la tropopause, entre la troposphère et la stratosphère, généralement entre 7 et 16 kilomètres au-dessus du niveau de la mer.

La hauteur du courant fluctue de 9 à 10 km, ce qui correspond à une pression atmosphérique d'environ 300 à 250 hPa. On parle de courant-jet quand la vitesse de vent minimale enregistre les 30 m/s (108 km/h). Cependant, les vitesses de vent peuvent parfois atteindre les 400 km/h, voir plus !
Courants-jets polaires et subtropicaux
Les courants-jets polaires et subtropicaux
Les courants-jets les plus soutenus sont les courants-jets polaires (situés entre 7 et 12 kilomètres au-dessus du niveau de la mer), tandis que les plus élevés, mais aussi les plus faibles, sont les courants-jets subtropicaux (localisés entre 10 et 16 kilomètres au-dessus du niveau de la mer).

Les hémisphères nord et sud comportent tous deux un courant-jet polaire et un courant-jet subtropical.
Comment se forment les courants-jets ?
La formation des courants-jets est le résultat de la rotation de la Terre et du réchauffement inégal de l'atmosphère terrestre. Les courants-jets se forment dans les zones de conflits entre les masses d'air avec des différences de température et de pression importantes, appelées fronts. En fait, le courant-jet naît à partir des contrastes de températures entre les régions polaires et tropicales.

Plus les contrastes sont importants, plus le courant-jet est intense, et c'est en hiver qu'il atteint des vitesses maximales au moment où les écarts de température sont les plus accentués.

En général, dans l’atmosphère, les vents se renforcent avec l'altitude, pour atteindre un palier vers 10 ou 12 kilomètres au-dessus du sol. Cela correspond à la limite supérieure de la troposphère, couche de l'atmosphère où se forment la plupart des phénomènes météorologiques.
Jet-stream en météorologie
Position normale du courant-jet du 60e parallèle au pôle Nord
Qu'est-ce que le courant-jet en météorologie ?
En météorologie, le courant-jet ou "jet stream", fait référence au courant-jet polaire qui sépare la zone tempérée et la zone froide qui s'étend du 60e parallèle au pôle Nord. On retrouve essentiellement le courant-jet aux hautes latitudes. Il ressemble à un ruban dont la longueur peut atteindre plusieurs milliers de kilomètres sur 100 km de large.

En général, il suit la trajectoire des dépressions et des perturbations. La configuration du courant-jet est variable. Elle peut prendre la forme d'un flux zonal, configuration la plus fréquente, qui est un rail dépressionnaire s'étendant d'ouest en est, des États-Unis jusqu'en Europe. Le courant-jet peut aussi adopter la forme d'un flux méridional (nord au sud et sud au nord) même si cette configuration est assez rare.
Des conséquences parfois importantes du courant-jet sur les conditions météo
Le courant-jet peut favoriser l'aggravation des phénomènes météorologiques. Il peut rapidement transformer des systèmes dépressionnaires en fortes tempêtes. En France, les tempêtes de décembre 1999 en sont les parfaits exemples. Il peut aussi favoriser le développement d'orages supercellulaires, particulièrement violents.
Retourner au contenu