Vigilance météorologique
Vigilance crues nationale
Stations météo en direct 24/7
> Olivet & Orléans-la-Source
> Montargis
> Courtenay
Aller au contenu

Modèles météo

Prévisions
Les modèles utilisés en météo sont des programmes informatiques qui simulent l'évolution de l'atmosphère. Chaque simulation s'appelle une "sortie" ou un "run" , les résultats sont présentés sous forme de cartes ou diagrammes, quelques heures après le début du "run".

Une simulation se base sur les données présentes de l'atmosphère, et applique des lois d'évolutions pour calculer l'état futur de l'atmosphère, à partir duquel on pourra prévoir le temps. Les calculs sont énormes, et nécessitent des ordinateurs avec une très grande puissance de calcul. Mais la pratique a ses limites, notamment à longue échéance. Un modèle est avant tout un outil de prévision, indispensable certes, mais à la fiabilité parfois aléatoire.
GFS (modèle américain)
Le modèle américain GFS (très utilisé) est réalisé par le NCEP (National Centers Environmental Prediction), branche du NOAA (National Oceanic and Atmospheric administration) et donne des prévisions sur différentes données. Les 2 cartes ci-dessous présentent le modèle d'ensemble (moyenne de tous les scénarios GFS).
500 hpa à 10 jours
Modèle GFS - Carte 500 hpa à 10 jours
850 hpa à 10 jours
Modèle GFS - Carte 850 hpa à 10 jours
ECMWF (modèle européen)
ECMWF (European Center for Medium range Weather Forecasting), modèle européen, est un des leaders dans la prévision des blocages, mais aussi des tempêtes.
500 hpa à 10 jours
Modèle ECMWF - Carte 500 hpa à 10 jours
850 hpa à 10 jours
Modèle ECMWF - Carte 850 hpa à 10 jours
ARPEGE (modèle français)
ARPEGE est le principal modèle numérique de Météo France, service officiel de la météorologie et de la climatologie en France. Il s'agit d'un modèle global qui découpe l'atmosphère sur une centaine de couches sur la verticale. De plus, sa résolution horizontale varie dans l'espace. ARPEGE permet de prévoir les phénomènes de grande échelle qui parcourent la planète tels que les dépressions et anticyclones.

AROME (modèle international)
Le modèle AROME est le modèle de prévision numérique du temps à maille fine utilisé notamment par Météo France. En service depuis décembre 2008, il a été créé  pour améliorer les prévisions à courte échéance des phénomènes potentiellement dangereux comme les épisodes méditerranéens, les canicules, les orages, les brouillards... AROME a été conçu dans le cadre d'une collaboration internationale avec pour objectif d'utiliser les dernières avancées en modélisation atmosphérique. La maille de calcul du modèle est très précise avec seulement 1,3 km (contre 5 km pour ARPEGE sur la France).
Autres modèles météo
Modèle UKMO (UK Meteorological Office)
Le modèle UKMO est le modèle météo du MetOffice, l'organisme météo du Royaume-Uni, ce modèle est très bon pour prévoir les phénomènes de basses couches.

Modèle NOGAPS (Navy Operational Global Atmospheric Prediction System)
Il s'agit du modèle de la Navy américaine.

GEM, GME, JMA, BOLAM, DWD, SKIRON, MASS et DALAM : d'autres modèles, numériques ou non, provenant d'organismes italiens, japonais, allemands, canadiens ou autres offrent également des données essentielles à l'élaboration de la prévision.
Les tendances à 10 jours
Retourner au contenu