Observations & Prévisions
Vigilance météorologique
Vigilance crues nationale
Aller au contenu

La promenade des Moulins d'Olivet, en Centre-Val de Loire, la découverte de la rivière Loiret

Météo 45
Publié par Aline Timbert dans Patrimoine naturel · 5 Septembre 2021
La rivière Loiret à Olivet (45160)
Si vous rêvez d'une escapade dépayasante à quelques pas d'Orléans, en Centre-Val de Loire, la ville d'Olivet vous propose un bain de verdure apaisant loin du tumulte citadin.

En effet, Olivet abrite la rivière éponyme du département, le Loiret. L'occasion idéale de parcourir les sentiers de promenade qui la bordent pour une découverte nature. Comment ne pas  tomber sous le charme de cet écrin de verdure propice à la contemplation ? Ainsi, la promenade des Moulins d'Olivet est un lieu parfait pour profiter d'un bol d'air dans un cadre enchanteur.

La promenade des Moulins d’Olivet, une balade dans un écrin de verdure
La Quétonnière, promenade des Moulins à Olivet
En effet, vous aurez l'occasion d'apercevoir au fil de l'eau d'anciens moulins, reconvertis pour la plupart en d'élégantes maisons d'habitation. Parmi les curiosités à découvrir pendant votre parcours pédestre, les gares à bateau. Ces dernières étaient destinées jadis à abriter les barques des propriétés cossues. La plus renommée d'entre elles reste la gare à bateau de la Quétonnière, une construction que l'on attribue à l'esprit créatif du fondateur de l’Opéra Garnier à Paris.

La promenade des Moulins permet de faire un plongeon dans l'histoire locale, et de découvrir un patrimoine historique d'intérêt.

De ravissantes demeures captent l'attention le long du sentier des Prés, on peut observer en face, sur la rive droite, le moulin de Saint-Julien, une référence au saint patron des bateliers.

Tout d'abord moulin à grain, il devint par la suite moulin à foulon, destiné au battage des draps. Une technique visant à assouplir et à dégraisser le linge. Aujourd’hui, ce lieu atypique est devenu une agréable maison d’hôtes.

​Un lieu chargé d'histoire pour découvrir le patrimoine d’Olivet
En poursuivant son chemin vers le sentier des Martinets, le moulin de La Mothe s'offre à la vue du promeneur. Son allure fière et traditionnelle retient toute l'attention, en particulier grâce à sa roue extérieure, en chêne, bien conservée (restaurée en 1999) et à ses mécanismes anciens.

Après le sentier de Saint-Avit, le moulin du Bac constitue une autre découverte, il aurait été remis en 987, par Hugues Capet, Premier roi de la dynastie capétienne, aux moines de l'abbaye de Micy. Vous l'aurez compris, la petite histoire rejoint dès lors la grande Histoire de France.

Cette balade bucolique se termine avec le pittoresque moulin des Béchêts, allusion en vieux français au « béchet » qui signifie « brochet », un poisson dont la chair était très appréciée. Il fut un moulin à grain jusqu'au début du 20e siècle.

En fait, la rivière Loiret a été aménagée par les moines de l'abbaye de Micy à partir du 9e siècle. Des communautés religieuses ont alors dressé des moulins tout au long du Moyen-âge.

​Une faune et flore loirétaines à découvrir au fil de l'eau
La promenade des Moulins d'Olivet s’accomplit donc au fil de l'eau en portant un regard sur le passé des lieux. Mais c'est aussi un réel plaisir des yeux pour tous les amateurs de faune et de flore. Ainsi, le site est protégé en qualité de « site patrimonial remarquable du Loiret ».

En effet, grâce à la composition même des berges du Loiret, riches en limon, à savoir un sol fertile, une végétation foisonnante s'est développée. Parmi les arbres qui ont pris racine dans cet environnement humide, on peut citer :
  • l'aulne glutineux ;
  • le frêne commun ;
  • le saule blanc ;
  • le chêne pédonculé.

De nombreuses herbacées ont également trouvé un habitat idéal à leur développement dans ces lieux, comme l'iris jaune faux-acore, la reine-des-prés ou encore le myosotis aquatique.

Saviez-vous qu'en phytothérapie, la reine-des-prés est reconnue pour ses propriétés contre les maladies rhumatismales ? Ainsi, elle a des vertus anti-douleur et anti-inflammatoire, la plante est nommée « aspirine végétale ». La reine-des-prés favorise également la diurèse, c'est-à-dire qu’elle facilite l'élimination rénale.

La faune des bords du Loiret à Olivet
Par ailleurs, le Loiret constitue un havre de paix pour de nombreuses espèces d'oiseaux. Pour en citer quelques-uns :
  • canards ;
  • cygnes ;
  • aigrettes ;
  • hérons ;
  • martins-pêcheurs ;
  • ou encore poules d'eau.

Tout cet espace naturel lié à la rivière Loiret fait partie de la région naturelle du Val de Loire, un patrimoine d'exception inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l'Unesco depuis le 30 novembre 2000.

La rivière du Loiret, dont l'alimentation provient essentiellement des eaux d'infiltration de la Loire, s'écoule sur 13 km et offre un paysage de carte postale à tous ceux qui ont la chance de la côtoyer.

Informations pratiques :
Distance Paris-Olivet 141,2 km via A10 (trajet estimé à 1h40)
Rue de la Reine Blanche 45160 Olivet



4.7 / 5
20 critiques
15
4
1
0
0
Insérez votre note :
Retourner au contenu