Vigilance météorologique
Vigilance crues nationale
Stations météo en direct 24/7
> Olivet & Orléans-la-Source
> Montargis
> Courtenay
Aller au contenu

Le dôme de chaleur, quand les températures s'affolent !

Météo 45
Publié par Aline Timbert dans Météorologie · 8 Janvier 2022
Durant l'été 2021, les caprices de la météo ont été plus que jamais visibles avec des répercussions parfois dramatiques. Entre les gouttes froides qui ont entraîné en Europe de l'Est des inondations ravageuses et les températures caniculaires enregistrées en Amérique du Nord, on a eu l'impression de connaître tous les extrêmes.

En effet, des records de chaleur ont été enregistrés dans le Nord-ouest américain et dans l'ouest du Canada, avec des températures dignes des déserts les plus arides à plus de 45 degrés Celsius ! En Colombie-Britannique, la ville Lytton a vu le mercure s'envoler, avec une température ahurissante de 47,9 °C relevée le dimanche 27 juin 2021. Des conditions météorologiques extrêmes qui n'ont pas été sans conséquence sur la santé humaine, ni même sur les écosystèmes locaux.

Ce phénomène impressionnant a été attribué à ce qu'on appelle communément un dôme de chaleur. Cette expression "dôme de chaleur" n'est pas un terme météorologique, mais une terminologie fréquemment employée par les médias pour désigner cet anticyclone d'été démesuré, cette masse d’air très chaud stagnante qui est à l'origine de températures suffocantes.

Mais dans quelles conditions le dôme de chaleur se produit-il ?
En fait, le dôme de chaleur renvoie à un système anticyclonique persistant et/ou puissant qui stagne à un même endroit engendrant la paralysie des masses d’air. Ainsi, un dôme capte et emmagasine la chaleur. Les scientifiques évoquent de façon imagée un couvercle déposé sur une casserole qui chauffe pour expliquer l'intensité d'un tel phénomène, une cocotte-minute sous-pression ! En effet, les conditions météorologiques contribuent à une pression de l'air chaud sur le sol, un processus de subsidence qui fait encore grimper les températures. La subsidence est un mouvement holiste d'affaissement qui touche une masse d'air, l'air descendant plaque alors la chaleur au sol, d'où ce ressenti éprouvant d'évoluer dans une véritable fournaise.

Un blocage anticyclonique
Lorsque ce blocage anticyclonique s'installe sur plusieurs jours, et même plusieurs semaines en saison chaude, les températures grimpent de jour en jour, un effet d'accumulation, et dès lors un épisode caniculaire peut se mettre en place.

Dôme de chaleur

Les dômes de chaleur ne sont pas des phénomènes rarissimes et peuvent se manifester le long de latitudes tempérées. Cependant, les météorologues notent que ce phénomène peut être amplifié par le réchauffement climatique global. En effet, les masses d'air impliquées sont de plus en plus chaudes, ce qui favorise des épisodes extrêmes. De fait, ce phénomène aléatoire pourrait encore s'amplifier dans les prochaines années, une perspective bien inquiétante.

La persistance des dômes de chaleur peut s'étendre jusqu'à trois semaines et une situation favorable à un déblocage doit avoir lieu comme l'arrivée de vents d'ouest assez forts pour déplacer ou évacuer le dôme.

Les dômes de chaleur sources d'épisodes caniculaires aux multiples conséquences
Les vagues de chaleur induites par les dômes de chaleur peuvent avoir des répercussions "graves" sur la santé et des mesures doivent être prises pour y faire face au mieux, les organismes étant éprouvés par ces conditions extrêmes.

La canicule : des impacts sur les personnes, l'économie et l'environnement
Par ailleurs, plus le phénomène perdure et plus les séquelles sont impactantes. Le facteur humidité entre aussi en ligne de compte, une chaleur humide sera plus éprouvante encore qu'une chaleur sèche, et bien sûr la zone géographique où survient ce dôme est un facteur important. Une population plus habituée à vivre avec des températures très élevées sera moins impactée, de même que des habitants bénéficiant d'équipements comme des espaces climatisés, ou des isolations thermiques de bonne qualité.

À l'inverse, la biodiversité est impactée, car incapable de trouver des parades pour faire face à des températures extrêmes. Des incendies se déclarent très souvent lorsqu'un dôme de chaleur s'installe, d'autant plus dans un contexte de sécheresse déjà existant. Ce fut le cas lors de l'épisode caniculaire canadien de 2021 avec des dizaines d'incendies, parfois très impressionnants, répertoriés.

Ces périodes de chaleur intense sont également marquées par une surmortalité, et il faut donc veiller entre autres à lutter contre les coups de chaleur, les hyperthermies et les risques de déshydratation.

Canicule de 2003 en Europe de l'Ouest

Les spécialistes ont rappelé que la France peut être affectée par ces dômes de chaleur imprévisibles, ce fut d'ailleurs le cas lors de la canicule meurtrière de 2003.



4.8 / 5
24 critiques
20
4
0
0
0
Insérez votre note :
Retourner au contenu