Vigilance météorologique
Vigilance crues nationale
Stations météo en direct 24/7
Olivet & Orléans-la-Source
Courtenay

Aller au contenu

La goutte froide en météorologie, à quoi cela correspond ?

Météo 45
Publié par Aline Timbert dans Météorologie · 27 Novembre 2021
On entend souvent parler de goutte froide  ("cut-off low" pour les pays anglo-saxons) lorsque l'on consulte les bulletins météorologiques annonçant un temps plutôt agité et maussade (averses, lignes de grains, ou encore bourrasques de vent, ce à des degrés d'intensité variables). Mais en fait, une goutte froide c'est quoi exactement ?

Comment se forme une goutte froide ?
La goutte froide est en fait une anomalie thermique ou "dépression isolée à haute altitude", on évoque alors une : dépression fermée en hauteur (à plus de 5000 m d'altitude environ, avec des températures oscillant entre -20 et -10 degrés) qui a été complètement isolée et séparée de la circulation associée au courant-jet, et qui se déplace indépendamment de ce flux, devenant parfois stationnaire, voire rétrograde. Pour être le plus clair possible, on parle alors d'une masse d'air froid qui se sépare d'une autre masse beaucoup plus grande à haute altitude. Elle descend jusqu'à entrer en collision avec de l'air plus chaud dans les basses couches, un conflit de températures qui peut engendrer des perturbations météorologiques plus ou moins impactantes.

Exemple de goutte froide positionnée sur la France
La goutte froide est un phénomène très souvent automnal, mais elle peut se manifester à d'autres périodes de l'année y compris au coeur de l'été par exemple. Ce phénomène intervient la plupart du temps en Europe, depuis l'Atlantique Nord, au fil des courants.
Il impacte particulièrement le bassin méditerranéen avec des épisodes récurrents et prononcés. En effet, c'est dans cette région qu'a lieu la collision de l'air polaire, qui vient d'Europe occidentale, et de l'air plus chaud et plus humide en provenance de Méditerranée. Un cocktail détonnant !

La goutte froide est la manifestation de courants-jets, des masses d'air froid situées dans la troposphère et la stratosphère, qui peuvent se déplacer sur des milliers de kilomètres et s'étendre en largeur sur des centaines de kilomètres. Des courants qui se déplacent d'ouest en est, mais varient parfois du nord au sud, provoquant ainsi la division de la masse d'air. Dès lors, cela crée une masse d'air séparée qui est encore froide, mais qui évolue désormais entourée d'air chaud.

Lorsque cette masse d'air froid chevauche une masse d'air chaud, de fortes pluies, des tempêtes, de la grêle et des vents forts peuvent se produire plus ou moins violemment. Si la différence entre la température de la masse d'air froid et celle de la mer est très marquée, et si un phénomène de blocage a lieu sur plusieurs jours (jusqu'à 7 jours), alors les conséquences de la goutte froide peuvent s'avérer intenses avec des répercussions parfois dramatiques.

Quelles peuvent être les conséquences d'une goutte froide sur les conditions météorologiques ?
Inondation liée à une goutte froide
En effet, le phénomène de la goutte froide est associé à des averses et à des tempêtes qui peuvent se révéler destructrices. Les vents peuvent ainsi atteindre une vitesse de 100 à 150 km/heure, ces derniers ne sont pas toujours synonymes de pluies importantes. Il faut une forte instabilité atmosphérique pour engendrer des précipitations torrentielles, plus l’écart de température est extrême, plus les nuages (essentiellement des cumulus et cumulonimbus) accumulent de l'eau. La goutte froide peut également produire de la neige ou de la grêle suivant les saisons où elle intervient.

La goutte froide est un phénomène parfois dangereux, car assez imprévisible quant à ses dimensions et à sa vitesse de déplacement. Elle peut ainsi se positionner plusieurs jours sur une même zone géographique et causer d'importants dégâts comme des inondations (crue des cours d'eau, sols qui ne parviennent plus à absorber l'eau en excédent).

Durant l'été 2021, des pluies torrentielles et meurtrières ont ravagé une partie de l'Europe de l'Est, elles ont été imputées à ce phénomène de goutte froide assez inhabituel en cette période de l'année.

Le changement climatique a-t-il une influence sur les gouttes froides ?
Le changement climatique n'affecte pas directement la survenance d'un événement météorologique lié à la circulation atmosphérique à grande échelle, tel que le mouvement d'une goutte froide. Ce sont des événements météorologiques connus et documentés de longue date.

Toutefois, le changement climatique pourrait amplifier leur intensité (avec des pluies beaucoup plus abondantes), un point qui reste à confirmer d'un point de vue scientifique.



4.9 / 5
7 critiques
6
1
0
0
0
Insérez votre note :
Retourner au contenu